Se former à distance : comment s’y retrouver !

Vous voyez des offres de formation à distance fleurir partout, mais vous hésitez ? Qu’est-ce que c’est vraiment ? Comment choisir la bonne formation à distance ? Comment financer ? On vous explique tout !

 Formation à distance : de quoi parle-t-on ?  

L’administration, par la circulaire DGEFP n° 2001-22 du 20 juillet 2001, définit la formation à distance comme un  « un dispositif souple de formation organisé en fonction de besoins individuels ou collectifs (individus, entreprises, territoires) », qui comporte des » apprentissages individualisés, l’accès à des ressources », et « qui n’est pas nécessairement exécutée sous le contrôle permanent d’un formateur ».  

Depuis le premier confinement, nombreux organismes ont digitalisés leur formation à travers des webconférences. Les apprenants et le formateur sont donc connectés en même temps. On parle de modalités synchrones.

Mais la formation digitale dispose de différents outils qui permet de varier les modalités pédagogiques, comme :

  • des  vidéos
  • des  diaporamas ou documents à lire
  • des   exercices, qcm ou  des productions à réaliser.
  • un tutorat collectif et/ou individuel à travers mails, forum ou classe virtuelle.  

Se former à distance : choisir l’organisme

 Avec le florilège d’offres de formations, actuellement, il peut être difficile de choisir. Nous vous proposons de regarder certains points en fonction de votre projet et de vos besoins.

Regardez d’abord si les formations sont synchrones ou asynchrones (le formateur est l’apprenant ne sont pas connectés en même temps), ou combinent les deux modalités.
 L’avantage des formations asynchrone est la liberté de choisir votre rythme et vos périodes de travail, mais cela demande de l’autodiscipline.
 L’avantage des classes virtuelles, en travail synchrone, est de donner un rythme de travail et de permettre l’échange avec d’autres apprenants.

Si vous souhaitez vous reconvertir, il faudra que la formation soit certifiante.  Pour cela, des évaluations et productions vous seront demandées. Nous vous conseillons alors  de choisir une formation où le dispositif de  tutorat est individualisé.  En effet, 54% des dispositifs non-tutorés ont un taux de réussite inférieur à 10%*.
Si vous souhaitez  monter en compétences et  que vous êtes assez discipliné, vous pouvez choisir des formations automatisées, sans certification, dont le prix pourra être plus faible. Dans cas, vérifiez l’expertise du formateur et le programme détaillé de la formation, par rapport à vos attentes.

Comment financer sa formation digitale ?

  Avec la réforme de la formation professionnelle,  la formation à distance est maintenant reconnue comme une modalité de formation. Grâce à cela, elle peut être financée par les OPCO, Pole Emploi, FNE, CPF, au même titre que les formations présentielles. 

  • Dans un premier temps, regardez sur https://www.moncompteformation.gouv.fr/si vous avez des heures de CPF, et une formation qui correspond sur le catalogue.
  • Si ce n’est pas le cas, et que vous êtes salarié ou entrepreneur, vous pouvez demander le financement de votre formation à votre OPCO.
  • Si vous êtes au chômage, vous pouvez demander le financement à Pôle Emploi, ou à la Région, dans certains cas.

Attention tout de même, toutes les formations à distance ne sont pas finançables ! Il faut qu’elle soit réalisée par un organisme de formation déclaré, avec les démarches qualité nécessaires. Ainsi, la formation correspondra à un cahier des charges de formation professionnelle, en termes de modalités pédagogiques.

La formation à distance est en pleine expansion, par la souplesse qu’elle procure, elle peut vous permettre une montée en compétences ou un projet de reconversion, que vous menez à côté de votre emploi. En revanche, la formation à distance demande motivation, auto-discipline et méthodes.

*Source :               https://www.e-learning-letter.com/info_article/m/1887/les-chiffres-2020-du-digital-learning.html?utm_source=Sarbacane&utm_medium=email&utm_campaign=ELL-270-200127